Gesteam a mis en place un logiciel de gestion immobilière pour les professionnels. Il s’adresse à la fois aux grands groupes et aux plus petites structures. Découvrez pourquoi.

N’êtes vous pas en train de proposer aux petits et moyens cabinets, les systèmes de back office qui font le succès des grands groupes ?

Les groupes fonctionnent effectivement avec des logiques de synergies et d’économie d’échelle. Ils mesurent aussi assez bien les taux de satisfactions. Néanmoins, ils travaillent en mode plus industriel. Nous visons les structures plus petites, avec comme objectif de faciliter la communication, de fluidifier les échanges, de favoriser le développement de process.  Les syndics ne pourront plus rester dans un mode artisanal, d’autant plus que la société est sensible aux coûts.

Justement, comment Gesteam aide les dirigeants de cabinet à maîtriser les coûts ?

Le digital fait peur mais ne coûte pas si cher. Les coûts d’une agence proviennent à 70% de la masse salariale. L’informatique représente moins de 5%… Accroître ce poste de dépense n’est pas très significatif au regard du potentiel d’économie, d’autant plus que les gestionnaires pourraient alors être mieux employés. Nous sommes tellement sûrs de cette affirmation que nous mettons parfois en place des accords où notre rémunération fixe est faible, avec un variable sur l’évolution du CA. Nous proposons ainsi un automate de facturation, qui facilite l’édition et l’envoi de micro-factures habituellement non imputées. Le système est automatisé et seul le directeur a la main dessus et peut décider d’une remise, par rapport justement aux informations et au dossier. Le chiffre d’affaires augmente très rapidement. Nos clients en profitent pleinement et deviennent finalement les plus enthousiastes acteurs de leur développement digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *